Archipel 5030

Travail en cours sur la page de composition

Introduction

La période couverte par cette chronique a été précécédée d'une période chaotique, déclenchée par deux facteurs principaux: l'instabilité climatique et l'émancipation des machines.

Le premier phénomène a détruit des écosystèmes entiers, le second en a créé d'autres totalements inédits. Les villes en particulier sont devenues des lieux de symbiose entre intelligence de synthèse et intelligence humaine.

Un nouvel équilibre se met doucement en place. Hors des villes symbiotiques, les machines ont évolué de manière étonnament variée et arborent désormais des traits associés jusque là au règne animal, adoptant tantôt des comportements de prédation, tantôt de coopération.

Les métaux rares, indispensables à la fabrication de machines intelligentes, sont à présent une ressource extrêmement convoitée. Les contraintes climatiques et énergétiques rendant très coûteux (ou très hasardeux) tout transport à longue distance, la seule manière d'en obtenir consiste à les extraire d'une machine existante. Il n'est pas rare qu'une colonie de drones sauvages immobilise un véhicule de transport pour le dépouiller de ses composants. Les éventuels occupants, immobilisés entre deux villes dans un environnement hostile, n'ont alors qu'une faible espérance de vie. Les outils de communication sont eux aussi régulièrement pillés, pour ne pas dire dévorés, et la coordination à grande échelle entre plusieurs villes n'a rien de simple.

La chronique suit la vie des communautés humaines situées dans l'ancien territoire de Gembloux. Etant donné l'isolement relatif des entités entre elles, chacune peut être comparée à une île, ce qu'elles sont d'ailleurs régulièrement au gré des précipitations. Leur ensemble a été nommé pour cette raison l'archipel 5030.

Année 0

  • Début de la Chronique, marquée par la mise en production du Conclave de la Sainte Ethique sur l'île de l'Abbaye. Son autorité est admise à contrecoeur sur la plupart des autres îles. Les habitants de l'île des sorcières sont parmi les plus méfiants. La mise en place de normes pour les infrastructure d'aquaponie ayant considérablement amélioré l'espérance de vie des habitants, les décisions suivantes furent admises plus facilement.